Coup d'oeil sur le monde
Coup d'oeil sur le monde

Juin 2015

Braquage d'une banque en djellaba, au Havre à Sanvic

Un suspect interpellé

Ce sont les habits des malfaiteurs - des djellabas - qui auraient permis d'interpeller un suspect, après le braquage d'une banque CIC en juin 2015, au Havre (Seine-Maritime).


Un homme d’une petite vingtaine d’années a été interpellé et écroué, au début du mois de novembre 2015, à Gruchet-le-Valasse, près de Bolbec (Seine-Maritime). Il est suspecté d’être l’un des deux auteurs du braquage étonnant d’une banque CIC, dans le quartier de Sanvic, au Havre, en juin 2015. Des traces d’ADN auraient été retrouvées dans l’un des vêtements utilisé pour commettre ce vol, spectaculaire.

Plusieurs milliers d’euros dérobés

Les faits remontent au jeudi 11 juin 2015. Dans le quartier de Sanvic, au Havre, la banque CIC, située à l’angle de la rue Irène Joliot-Curie est prise pour cible par deux malfaiteurs. Les deux braqueurs on revêtu des djellabas, sur lesquelles étaient cousus des pastiches destinés à laisser penser qu’il pourrait s’agir de deux femmes.
 Menaçants, mais sans arme apparente, ils auraient exigé des salariés le contenu du coffre-fort. Ils se seraient fait remettre une importante somme d’argent : plusieurs milliers d’euros, selon nos informations, avant de disparaître dans la nature.


Dans un appartement : une djellaba, des gants…

C’est la perquisition au domicile d’un habitant du Havre qui a permis une avancée dans l’enquête. Moins d’un mois après le braquage, au début de l’été, les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) fouillent l’appartement d’un Havrais, dans le cadre d’une autre affaire. Et, surprise, dans un sac, les enquêteurs retrouvent des vêtements : une djellaba cousue de postiches, des gants, une cagoule… Les policiers font le lien avec le braquage du CIC de la rue Irène Joliot-Curie.
Le locataire de l’appartement est rapidement mis hors de cause pour le braquage du CIC. Mais les vêtements retrouvés sur place permettent aux hommes du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen de mettre la main sur de nouveaux éléments.

Interpellé à Gruchet-le-Valasse

Des prélèvements ADN sont effectués sur ces vêtements. Et deux suspects sont ciblés. L’un d’eux est localisé à une vingtaine de kilomètres du Havre. Au début du mois de novembre 2015, c’est donc à Gruchet-le-Valasse, près de Bolbec, que les enquêteurs du SRPJ planifient une opération destinée à interpeller l’un des suspects. Âgé de 25 ans, il a déjà été mis en cause dans des affaires similaires. Il est interpellé, puis placé en détention provisoire.
 Sa voiture, qu’il aurait achetée avec une partie du butin, a été saisie. Le second suspect n’aurait pas encore été interpellé.

Date de dernière mise à jour : 07/10/2020

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire